La Tour Magne

La Tour Magne, c'est-à-dire la Grande Tour, est le seul vestige de l’antique enceinte augustéenne. Elle se dresse sur le plus haut point de la ville, le Mont Cavalier, domine toute la plaine et attire vers elle les voies de communication.

À l'origine, c'est une tour ovale en pierre sèche d'une hauteur maximale de 18 mètres, déjà intégrée dans un rempart. À la fois édifice de prestige et élément stratégique, elle marquait la présence du sanctuaire et protégeait l'oppidum. En doublant sa hauteur et en l'intégrant dans l'enceinte, Auguste marque le nouveau pouvoir de la colonie de Nîmes sur la « Cité » des Volques. Quand la ville abandonne les hauteurs, la Tour Magne continue cependant à jouer un rôle militaire. Elle est utilisée pour la défense contre les Anglais lors de la guerre de Cent Ans.