Les Grands Jeux Romains

Pourquoi les Grands Jeux Romains à Nîmes ?

Surnommée la « Rome française », Nîmes possède les monuments romains les mieux conservés au monde : les Arènes, la Maison Carrée, la Tour Magne, sans oublier le Castellum Divisorium, le Temple de Diane et la Porte Auguste. Cet héritage exceptionnel offre un décor idéal pour accueillir une reconstitution historique d’une telle ampleur. L’enthousiasme communicatif des 500 reconstituteurs venant de toute l’Europe, associé à la ferveur du public, ont fait des Grands Jeux Romains un rendez-vous désormais attendu chaque année. En 2016, le spectacle « Cléopâtre » a réuni plus de 24 000 spectateurs, remplissant les arènes comme 2000 ans plus tôt. 
Enracinés dans un héritage patrimonial unique en son genre, les Grands Jeux Romains offrent l’occasion unique aux petits et aux grands de découvrir la vie dans l’Antiquité, d’une manière ludique et pédagogique. 

La spécificité des Grands Jeux Romains à Nîmes : l'exigence au coeur du spectaculaire 

Plus grande reconstitution d’histoire antique en Europe, les Grands Jeux Romains s’appuient sur de solides fondements scientifiques. Le point de départ de la reconstitution fait référence au passage avéré, en 122 de notre ère, de l’Empereur Hadrien à Nîmes, à son retour de Bretagne – aux confins de l’Angleterre actuelle. Il offre à cette occasion de somptueux jeux aux habitants.Deux millénaires plus tard, les participants aux Grands Jeux Romains fabriquent leurs costumes avec des matériaux identiques à ceux qui étaient utilisés dans l’Antiquité. Passionnés d’archéologie expérimentale, ils travaillent main dans la main avec des historiens validant leurs recherches archéologiques. Dans les arènes, les techniques de combat, les costumes et les armes des gladiateurs, des légionnaires romains ou des combattants celtes sont au plus près de ce qui était à l’époque antique.

La prochaine édition

Thématique : La Reine Celte / Date : 29, 30 avril et 1er mai 2017